Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

LE TÊTE-À-TÊTE BLOSSOM #4: NAMI

5 QUESTIONS À NAMI,
PRODUCTRICE, MANNEQUIN, ÉGÉRIE MODE.
UNE FEMME SOLAIRE, INSPIRANTE, TALENTUEUSE
AVEC QUI J’AI PARLÉ FÉMINITÉ, MATERNITÉ & VALEURS.

 

1

Lola Pacchioni : TU AS 30 ANS , TU ES EN COUPLE, MARIÉE DEPUIS 2 ANS, ET TU N’AS PAS D’ENFANT. QUEL EST TON RESSENTI ? EST-CEC QUE TU AS UNE PRESSION VIS-À-VIS DE CA ou MÊME UNE HORLOGE AU-DESSUS DE TA TÊTE, TU TE DIS QU’IL FAUT QUE TU AIES DES ENFANTS À UN MOMENT MÊME SI TU N’ES PAS TOTALEMENT PRÊTE ?

.
Nami : Ca dépend. Effectivement, par rapport à ma famille, surtout ma maman, elle aimerait bien qu’on ait un enfant le plus rapidement possible, mais c’est vraiment pour elle. :rire: ou mon frère et ma soeur qui me disent “Moi j’ai hâte de voir mon petit neveu”. Après il y a mes amis, parce qu’arrivée à la trentaine il y a de plus en plus de personnes de nos âges qui nous disent “il faut faire des enfants tôt pour passer plus de temps avec eux” mais moi je pense que c’est plutôt chacun sa vie, chacun son destin et chacun ses choix.

Donc en effet, il y a un peu de pression vis-à-vis de la société mais d’un côté on se dit aussi qu’on en a envie mais qu’on est juste pa prêts et je pense que chaque personne doit aller à son rythme et je pense que ça ne sert pas à grand chose de mettre la pression pour les enfants parce qu’il faut que ce soit quelque chose que l’on veut vraiment parce que c’est une responsabilité par un achat Carrefour :rire:
.
.
.
Nami : Je n’ai pas peur, je suis plus curieuse. J’ai envie de voir comment mon corps va évoluer parce que je trouve que c’est une grosse transformation. Et puis ça dépend des personnes, il y en a apparemment qui ne prennent pas du tout de poids, il y en a qui prennent beaucoup de poids. Moi le seul truc qui peut me faire peur, c’est par rapport à ma poitrine parce que j’ai quand même une forte poitrine et apparemment tout le monde prend des seins donc je pense que je ne vais pas être épargnée. :rire:

Et effectivement moi je suis très féminine donc j’espère que je vais trouver des marques qui proposeront un look un peu plus sympa pour les femmes enceintes et dans tous les cas je pense que je vais trouver des astuces. Peut-être ce n’est pas grave je couperais mes jeans et puis je mettrais un foulard pour que ce 
soit beau. Mais j’espère que mon corps ne va pas trop changer car le corps d’une femme c’est très important et en plus ça fait un moment que j’essaie de ne pas reprendre du poids, en tout cas d’équilibrer. Et ça fait un moment que je suis comme ça et que je suis très contente d’avoir ce corps là aujourd’hui. Mais bon dans tous les cas ça sera pour un beau bébé, un bébé en bonne santé voilà c’est tout ce que je demande.

LP: J’aime bien ta réaction. Je sens un peu n challenge finalement.

Nami: :rire: Exactement c’est un peu un challenge après on va voir on ne sait jamais de toutes façons, ça se trouve je vais adorer être enceinte. J’ai des copines qui ont adoré être enceinte, elles ont adoré toute la période, elles avaient des boutons un peu avant, maintenant elles n’ont plus rien - ou c’est soit le contraire, les cheveux qui ont poussé, la peau magnifique, donc j’espère que j’aurais tous les bons côtés :rire: et que j’aurais moins de mauvais côtés mais bon dans tous les cas je serai juste heureuse d’être enceinte et surtout je prie juste pour avoir un bébé en bonne santé et après le reste au final c’est superficiel. Franchement la santé c’est plus important que le reste, le reste … on trouvera toujours un moyen de s’arranger. Au pire, faudra que j’aille au sport, perdre du poids.

LP : Au pire c’est pas la fin du monde.

Nami: Voilà, mais je suis pas très sportive :rire:
.
.
.
LP: QUELLES SONT LES VALEURS QUE T’AIMERAIS INCULQUER À TON FILS OU À TA FILLE ?
.
Nami : Déjà je veux donner les mêmes valeurs que ma mère, c’est-à-dire le respect des anciens, ça c’est très important. Le respect aussi quand tu rencontres un inconnu: bonjour, merci, s’il vous plaît, au revoir, enfin la base tout simplement :rire:.
Ensuite, le partage, et aussi ne pas oublier d’où l’on vient parce que je pense que pour se fonder, pour mieux grandir ou même se sentir mieux dans sa peau, il ne faut pas oublier l’histoire, les bases. Moi je suis d’origine ivoirienne, ma mère elle est arrivée en france elle avait 20 ans donc elle a connu plein de trucs nous on a eu de la chance on a eu l’éducation, la nourriture sur la table quand il fallait, les vêtements moi aujourd’hui je travaille dans la mode donc je sais comment ca se passe. Mais je pense que ce sont des valeurs où il faut vraiment qu’il n’oublie pas d’où il vient. Aujourd’hui il a ça mais demain on sait pas ce que la vie nous réserve.
Il y a aussi l’ambition, le courage et ne jamais baisser les bras pour les mauvaises choses, c’est-à-dire ne pas se laisser influencer par les dires des autres, avoir confiance en soi même si c’est difficile je pense qu’on cherche toujours qui on est jusqu’à la fin de notre vie. Se dire que tout est possible si on se donne les moyens. Très important l’éducation. Pas de gaspillage :rire: ça c’est mort.

Le respect des autres et le respect de soi-même. C’est comme ca que j’ai été éduquée. Après il y aura aussi l’éducation de mon mari mais si on s’est mariés c’est qu’on partage les mêmes principes, les mêmes valeurs. Et mon mari est super chill, il est un peu hippie style. Il va inculquer tout ce qui est le rapport avec la nature, faire attention à moins gaspiller, l’écologie etc. Même lui il m’a éduquée à changer ma consommation, consommer mieux, consommer des légumes de saison etc.
La planète on en a qu’une.
.
.
.

Nami : Moi c’est le tournesol.
Parce que la plupart de mes amis me décrivent comme une personne solaire, je veux tout le temps que les gens se sentent bien.
Quand c’est la saison, c’est la première fleur que mon amoureux m’offre. Et on l’a toujours considérée comme fleur du soleil.
.
.

5

LP: QUELLE EST LA FEMME QUI A LE PLUS D’INFLUENCE DANS TA VIE? 

Nami: Ma mère. C’est la réponse que je donne à chaque fois mais comme je disais, elle est arrivée à 20 ans, elle ne savait pas lire ni écrire et elle nous a tout donné. Franchement on a eu beaucoup beaucoup de chance. Elle nous a donné la volonté de faire des études, d’apprendre de nous-même, elle nous a donné beaucoup de liberté, elle nous a laissé vraiment faire ce qu’on voulait et je suis trop fière d’elle.
Je pense qu’elle est très fière de nous et qu’elle a beaucoup de chance parce qu’on est 3 et qu’on a la santé et tout va bien professionnellement parlant et même amoureusement parlant.
Et pour moi ce que je suis aujourd’hui, c’est grâce à ma mère, c’est grâce à son éducation, c’est grâce à ses valeurs, au partage et en plus physiquement je ressemble beaucoup beaucoup à ma mère, je suis vraiment copiée-collée. Quand on me voit on me fait “oh!” et “elle est plus belle ta mère” :rire:. Comme c’est ma mère ça va. Mais voilà ma mère c’est vraiment tout et c’est mon essence et mon énergie, c’est mon soleil en fait. Et depuis que je suis toute petite j’ai toujours eu un smile devant mes yeux et c’était celui de ma mère. Elle nous a toujours appris à sourire à la vie malgré les difficultés, et surtout à être optimistes. Même si ça ne va pas, allez on remonte, ça va le faire, on va trouver des solutions on va sourire et dans tous les cas c’est la vie; la vie est faite de plein de problèmes mais de bonheur aussi.
.
.
.